Les sentiers du Bessè        

 

    

 

 

 

 

 

 

                                                                                                        

 

 

      

 

 

 

Les sentiers ont toujours représenté

pour la communauté montagnarde un

point névralgique pour colléguer les fractions entre

elles, mais également avec les champs

(lieux de production des biens),

les moulins (lieux de transformation)                                                         Carte des sentiers

et les cours d’eau.                                                                                         

                                                                                                                          

Une zone particulièrement peuplée, comme le versant

sud de Sampeyre, où se trouve Becetto et ses

fractions, devait nécessairement avoir de nombreuses

voies de communication.

 

En effet, un large réseau de sentiers, encore intact

de nos jours, a été construit selon des critères -

dont nous pouvons dire aujourd’hui - écologiques et

économiques: sans trop envahir les terrains cultivables,

les sentiers rejoignent deux points entre eux

avec un trajet plus court ou qui, dans tous les cas,

ne demande qu’un effort physique minimum.

 

Il est à noter entre autre que les parcours qui courent

en sens horizontal (c’est à dire à altitude constante

unissaient les fractions aux champs ou aux

moulins) étaient plus importants par rapport à ceux

en sens vertical (qui unissaient les fractions au fond

de la vallée ou des alpages).

 

Ceci parce que la vie dans les fractions était autonome

et ne tournait pas autour du chef-lieu,

comme aujourd’hui.

 

 

 

Homepage